Tiny House : la mini-maison écologique !

Vous en avez forcément entendu parler, la Tiny House est sur toutes les lèvres ces dernières années … ou presque ! Ces mini-maisons qui se veulent fixes ou mobiles, généralement conçues sur la base d’une ossature bois, connaissent un franc succès notamment sur le plan des grands principes environnementaux puisqu’elles sont réputées pour offrir un mode de vie minimaliste et écolo à souhait. Voyons donc pourquoi

1 – Qu’est-ce qu’une Tiny House ?

tiny-house-mini-maison-en-bois

Ces mini-maisons sont construites pour ne pas faire plus de 20m2 environ bien que l’on en trouve certaines, plus rares, disposant d’une surface de 30m2 en France. Pensez au plus petit appartement que vous ayez jamais imaginé, enlevez-y quelques m2 et c’est une petite maison. Beaucoup de ces petites maisons sont sur roues, ce qui signifie qu’elles peuvent être transportées en chariot vers différents endroits, un peu comme une maison mobile mais avec un aménagement beaucoup plus élégant. 

La tiny house d’origine n’a jamais été conçue pour être le mouvement social à part entière qu’elle est devenue, et beaucoup de ceux qui ont choisi ce mode de vie l’ont fait pour un certain nombre de raisons que nous allons voir. Ces raisons peuvent être financières, environnementales, ou dans le but de leur simplifier la vie tout simplement. Néanmoins, emménager dans une petite maison signifie un énorme engagement à réduire non seulement votre impact sur l’environnement mais aussi votre dépendance aux biens matériels puisqu’ils sont logiquement beaucoup moins nombreux en raison de la place disponible. Les pop-up houses peuvent également être un choix approprié pour ce style de mode de vie !

Mais moins d’espace signifie également que vous consommez moins d’énergie et que vous avez moins de choses à ramasser et à jeter. Emménager dans une tiny house doit donc en toute logique réduire votre impact environnemental, cependant les difficultés liées à ce mode de vie en valent-elles la peine ? Et ces petites maisons sont-elles si écologiques que ça ? C’est ce que nous allons voir.

2 – Une tiny house est-elle écologique ?

Selon une étude de Maria Saxton, doctorante à Virginia Tech, emménager dans une petite maison peut avoir des effets extrêmement importants et quantifiables sur l’environnement. En effet, Saxon a interrogé 80 personnes qui avaient déménagé d’une grande maison à une petite maison pendant au moins un an avant l’étude. À la fin, elle a conclu que ceux qui avaient réduit leur taille avaient effectivement réduit leur consommation d’énergie de 45 %. On peut donc en conclure que les tiny houses entraînent un véritable impact individuel concernant l’écologie !

Mme Saxton a utilisé un certain nombre de données pour arriver à cette conclusion. Son principal calcul portait sur l’empreinte écologique de chaque personne. Cela signifie l’espace dont chacune de ces personnes a besoin pour maintenir son comportement actuel. Cela inclut leurs besoins en matière de logement, de transport, de nourriture, de biens et de services. Il s’est avéré que les gens avaient besoin de beaucoup moins d’espace qu’ils n’en avaient actuellement pour être heureux. Pas très étonnant, si ?

3 – Une tiny house est-elle mauvaise pour l’environnement ?

Malgré l’étude de Saxton, les petites maisons présentent des problèmes environnementaux que l’on ne pourrait pas imaginer en les regardant simplement. Pour les petites maisons qui ne sont pas stationnaires, les déplacer va être une tâche énorme – bien trop grande pour une voiture comme une Prius ou une voiture électrique. Vous devrez très probablement utiliser un camion, éventuellement doté de la puissance nécessaire pour une telle tâche.

De plus, comme la plupart des petites maisons se trouvent dans les zones rurales, les trajets entre votre domicile et votre lieu de travail sont probablement plus fréquents que lorsque vous viviez en banlieue. Ainsi, malgré tout le travail que vous avez fait pour réduire votre empreinte carbone, vous devez toujours vous déplacer en voiture, vous et votre nouvelle maison, et cela nécessite de l’essence.

L’étude de M. Saxton a également constaté une augmentation des sorties au restaurant parmi les participants, principalement parce que les espaces de cuisine ne sont pas propices à une cuisine fréquente. En outre, quelques participants ont admis qu’ils recyclaient moins depuis qu’ils avaient emménagé dans leur petite maison. Les raisons invoquées sont qu’ils n’avaient pas l’espace nécessaire pour stocker les produits recyclables ou que leur nouveau quartier n’avait pas de programme de recyclage en bordure de rue. Les tiny houses présentent donc quelques points négatifs, comme pour tout évidemment !

4 – Quels sont les autres avantages de posséder une petite maison ?

En plus de tous les faits mentionnés ci-dessus, les petites maisons ont des avantages assez évidents lorsqu’on les compare aux manoirs de banlieue qui consomment beaucoup de gaz naturel, de pétrole et de bois et qui se dressent comme d’opulents soldats dans de nombreux quartiers de banlieue. Tout d’abord, elles sont beaucoup plus petites, nécessitant beaucoup moins de combustible et d’électricité pour le chauffage ou la climatisation, et beaucoup moins de ressources naturelles pour leur construction. Et puis tout ce qui est petit est mignon, non ?

5 – Cela vaut-il la peine d’emménager dans une petite maison ?

En fin de compte, le déménagement dans une petite maison aura toujours ses propres hauts et ses bas, même en terme de respect de l’environnement. Vous serez confronté à des défis et vous devrez faire des concessions que vous n’aviez peut-être pas prévus, mais qui vous seront peut-être plus profitables. Beaucoup de ceux qui ont opté pour ce mode de vie ont trouvé le déménagement à la fois économique et innovant

En attendant que ces minuscules habitations deviennent un peu plus courantes dans certaines régions, vous risquez de rencontrer certains des mêmes problèmes que de nombreux propriétaires en termes de réduction de leur impact environnemental, bien qu’à plus petite échelle. Notamment en terme de réglementation, puisque celle-ci peut paraître relativement complexe au début. Pour en savoir plus, découvrez notre article sur La réglementation des Tiny Houses ! Quant au prix de ces maisonnettes, nous abordons le sujet dans notre article Quel est le prix d’une tiny house ? On espère que cet article vous a plu et on se dit à très vite pour bien d’autres aventures nomades !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *