Démarches administratives (yourte)

Droit administratif - Green Edifice

Vivre de façon plus autonome c’est possible, même en France… mais à certaines conditions. Plongeons dans les démarches administratives pour prendre connaissance des lois imposées aux habitations alternatives et à leur construction.

Démarches administratives : Projet de courte durée/ Habitat loisir

Habiter dans une structure modulable de loisir n’est pas compliqué d’un point de vue juridique. Les tipis et yourtes de petites tailles sont considérés comme des tentes et donc des logements de loisir ponctuel. Ce qui les dispense de toutes formalités particulières. Cependant elles doivent répondre à un certain nombre de caractéristiques, tel que la taille, la durée d’installation et le lieux.

Une yourte est considérée comme une tente si :

  • Elle fait moins de 35m²
  • L’installation est facilement réversible
  • Elle ne comporte ni fondations, ni raccordement à l’eau ou l’électricité

Dans ce cas là il vous faudra l’autorisation des propriétaires du lieu (camping, jardin…) et le matériel nécessaire à votre bonne installation.

Habiter à plus long terme

On rentre désormais dans le vif du sujet… vivre dans une belle et grande yourte aménager pour répondre aux besoins de toute la famille. C’est moins simple qu’une tente mais c’est tout à fait faisable. Il faut bien évidemment gérer ses eaux usées, son raccordement électrique, la construction des fondations et autres éléments externes à la yourte (sanitaires, système d’assainissement, cuisine…etc) sans oublier les démarches administratives qui ne sont pas à négliger.

Pour construire une yourte en France il vous faut tout d’abord un permis de construire (ou un « permis d’aménager » si il n’y a pas de fondations) afin de vous assurer que votre terrain est constructible, accessible aux pompiers et garantissant des normes de salubrité qui assure le respect des règles d’hygiènes (assainissement des eaux, fourniture d’énergie, accès à l’eau potable..etc) dans votre logement.

La norme RT2012

il est important de respecter la réglementation thermique dite RT2012 qui vise à construire des habitations plus écologiques incitant à une consommation plus basse .

Cette règlementation comprend :

  •  une étude thermique complète doit être réalisée par un thermicien spécialiste et donner lieu à une attestation de conformité à joindre à la demande de permis
  •  Il faut au moins 1/6ème de surfaces vitrées par rapport à la surface habitable dans la yourte
  • Un test d’étanchéité à l’air réalisé par un spécialiste. L’étanchéité à l’air est à prendre en compte pour l’installation électrique, la plomberie, la fumisterie, le poêle
  •  l’habitat ne doit pas consommer plus de 50 kWh de chauffage par an et par m² ainsi que l’éclairage, la ventilation et le refroidissement. Cette valeur s’adapte en fonction de la zone climatique et de l’altitude de l’emplacement choisi
  •  le chauffage doit obligatoirement être conforme à la norme RT2012,  le recours aux énergies renouvelables est quasi obligatoire (voir page énergie renouvelable Roxanne)
  • un contrôle du chantier devra être réaliser afin de vérifier que les éléments prévus par l’étude thermique soit bien en place.

A partir de 170 m² (150 m² à partir du 01/03/17) de surface habitable cumulée entre les différents bâtiments créés, le recours à un architecte est obligatoire.

Retrouvez plus d’information sur les permis de construction sur https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N319

ou sur notre page générale de normes de construction


Au total, sur 30 ans, les constructions et dépenses quotidiennes énergétiques d’ une yourte conforme à la norme RT2012 sont 6 à 11 fois inférieur que celles d’un maison moderne

Économe pour son fonctionnement au quotidien, sobre pour sa fabrication, petite dans ses proportions, la yourte prouve avec la RT2012 qu’elle est un des habitats les plus écologiques qui soit et qu’elle peut être confortable pour notre climat.

Si vous ne savez pas comment aménager votre yourte, découvrez nos conseils.

Vie autonome et écologie

Ma maison écologique - Green Edifice

La plupart n’hésite pas à se lancer dans cette aventure accompagné de toute leur famille. Quoi de mieux que les petites choses simples de la vie, des moments de partage et d’échanges. Mener une vie autonome et dans le respect de l’environnement.

Pour diverses raisons on peut être amener à vouloir changer son train quotidien. Cela passe généralement par une prise de conscience du système actuel ou simplement par le fait qu’on aime se sentir au plus proche de la nature, que l’on veut réduire ses dépenses quotidiennes énergétiques.

Avant de vous lancer, il est important de bien comprendre la différence entre confort de vie et qualité de vie.

Mais alors, mener une vie autonome, en quoi ça consiste ? Comment faire ?

Pour se lancer en autonomie il est important de prendre le temps de construire son projet et de ne pas bouleverser brutalement son quotidien. Apprenez, lisez et informez-vous sur tout ce qui incombe à l’autonomie. Ce processus prend du temps et il est semé d’embuches. Vous ne pouvez pas quitter votre travail demain, acheter un terrain et vivre de façon autonome. Au départ vous devrez financer votre projet afin qu’il soit viable et que vous puissiez, petit à petit, quitter le système traditionnel et vivre vraiment pour vous et votre famille. Vous aurez besoin d’argent pour rattraper les péripéties inévitables que l’on rencontre dans ce genre d’aventure, donc soyez raisonnable et pas trop pressé.

Si vous souhaitez vivre de façon autonome, découvrez notre article sur les maisons autonomes grâce aux énergies renouvelables.

La permaculture

La permaculture forme des individus à une éthique ainsi qu’à un ensemble de principes. L’objectif est de permettre à ces individus de concevoir leur propre environnement. Et ainsi de créer des habitats humains plus autonomes, durables et résilients, en s’inspirant des fonctionnements naturels dans le milieu où le « design » se construit . L’idée est d’atteindre une société moins dépendante des systèmes industriels de production et de distribution.

Il faut également apprendre a être autonome en eau potable, chose que l’on peut également faire soi-même en récupérant l’eau de pluie. Faites le maximum de chose par vous-même, réduisez votre consommation d’électricité, concevaient vos produits ménagers, conserver vos aliments sans frigo.

Aussi, vous pouvez apprendre avant de vous lancer en vous documentant au maximum sur ce mode de vie, puis sur le logement qui vous correspondrez le mieux. Voici un livre qui vous apprendra comment vivre autrement.

Opter pour une maison autonome plus écologique qui permettrais d’adopter tout ces gestes du quotidien dans un environnement sain.

Construire sa maison et changer ses habitudes quotidiennes, c’est réduire son empreinte écologique en menant une vie plus autonome.

Prenez connaissances des démarches administratives liées à l’installation d’un yourte et nos conseils pour aménager votre yourte.

Aménagement yourte

Yourte Aménager - Green Edifice

L’élément le plus important de la vie nomade mongole est sans aucun doute la yourte traditionnelle, ou « ger ». Bien que depuis la seconde partie du XXe siècle, la Mongolie se soit fortement urbanisée, plus d’un million de Mongols continuent à vivre dans leur habitat traditionnel, que ce soient les nomades à la campagne ou les habitants permanents des villes et villages. Voir l’article complet wikipédia

Dorénavant de nombreuse personnes décident de se retirer des habitations traditionnelles afin d’adopter un mode de vie alternatif permettant une certaine mobilité. Cela passe parfois par l’installation et l’aménagement d’une yourte.

Une yourte bien conçue vous permettra de vous épanouir au plus proche de la nature. De plus, sa conception demande de la rigueur et des matériaux de qualité afin de réduire son impact écologique. C’est un habitat qui doit être réfléchi et qui est généralement construit par des professionnels. Si vous souhaitez réduire votre impact écologique, vous pouvez optez pour une maison passive.

L’installation et l’aménagement d’une yourte mongole

Les yourtes sont toujours montée et décorée dans le strict respect des coutumes. Les yourtes sont le symbole de nombreuses croyances animistes et habitait cet espace entrainait des codes de conduites. La porte d’entrée située face au sud et au soleil tout au long de la journée. Au centre on retrouve généralement un poêle à bois permettant de se réchauffer, de cuisiner et le matériel nécessaires à ces fins (combustible, pince…etc Dans la tradition les tentes étaient séparées en deux espaces : l’un réservé aux hommes et à leurs activités (partie Ouest) et l’autre pour les femmes (à l’Est). L’été les bords des toiles sont relevés afin de rafraîchir l’espace de vie. En hiver une double toile est ajoutée afin de garantir une température confortable.

Depuis, les yourtes ont été adaptées au monde moderne. On peut généralement y voir des panneaux solaires permettant d’être autonome en électricité. Caractéristique non-négligeable pour un aménagement à long terme. L’emplacement de votre yourte est essentiel. Étant donnée le manque d’isolation, l’humidité dans certaines régions et le vent. Il faut trouver un endroit confortable et plus ou moins isolé. L’éclairage est aussi important si l’on veut du soleil et de la lumière naturel dans notre tente afin d’économiser au mieux l’énergie produite.

En France

On retrouve des gîtes et autres domaines proposant des séjours en yourte ou tipi. En effet, c’est un bon moyen de passer un moment proche de la nature et de découvrir ce mode de vie alternatif en famille. Découvrir l’un de ces lieux sur booking.com

Les modes de vie et de consommation changent. Ils nous poussent parfois au nomadisme. La yourte est un bon moyen d’allier aspiration et confort de vie car c’est un habitat modulable confortable et écologique. Aussi, on retrouve des milliers de personnes en France qui vivent dans des yourtes de manière ponctuelle ou durable dans des campings par exemple.

Voir les démarches administratives pour vivre en yourte sur notre territoire. Si vous souhaitez opter pour une vie autonome et écologique, découvrez notre article ici.

Yourte & Tipi

Tente yourte, camp tipi, dôme, lodge et bien d’autres habitations en toile font le bonheur de nombreuses personnes ayant choisis un mode de vie nomade et alternatif. Composées de peu de matériaux, ces constructions sont très résistantes aux intempéries et faciles à installer. L’armature rigide de yourte & tipi supporte une toile imperméable et imputrescible qui permet une bonne ventilation l’été et la réalisation de feu l’hiver.

Pour en savoir plus sur l’aménagement de ses habitations autonomes et pour connaitre les démarches administratives d’installation et de construction, c’est par ici.


Aménagement yourte & tipi

Découvrez comment installer, aménager et entretenir une yourte en France. D’origine Mongole, la yourte était l’habitation traditionnelle de nombreux nomades d’Asie centrale: Kirghistan, kazakhstan, Iran et bien sur la Mongolie. C’est une habitation familiale d’un seule pièce favorisant la communication et l’échange.

Vie autonome et écologique

Tente yourte mongole

Adopter un mode de vie autonome et plus écologique c’est possible. Les habitations traditionnelles sont loin d’être parfaites surtout d’un point de vue écologique. Alors si vous souhaitez en savoir plus sur la vie des habitants de yourtes, sur leur choix de sauter le pas et de vivre de manière plus responsable, c’est par ici >>

Démarches administratives yourte

Vivre de façon plus autonome c’est possible, même en France… mais à certaines conditions. Plongeons dans l’enfer administratif pour prendre connaissance des lois imposées aux habitations alternatives et à leur construction.